Profil membre
logo-ccid

Nouvelles

calendrier mercredi, 28 mars 2018

« Il s’agit d’un budget permettant de maintenir la compétitivité des entreprises et de les appuyer face aux défis de main-d’œuvre » – Stéphane Forget

Les mesures annoncées dans le cinquième budget du ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leităo, envoient un signal positif aux entreprises et permettront de maintenir un climat d’affaires favorable à la croissance. Le budget rétablit un meilleur équilibre avec certaines annonces récentes du gouvernement en matière de normes du travail et pose des gestes concrets pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre, selon la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). Pour sa part, la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) se dit également satisfaite du budget dévoilé hier : « Il s’agit d’un budget à saveur électoraliste », affirme le président de la CCID, M. Nicolas Martel, qui se dit heureux de la création du programme pour la main-d’œuvre et l’immigration qui permettra d’aider certaines préoccupations de la MRC Drummond et le 1,8 MM $ en transport collectif annoncé qui nous permet de croire que des développements pourraient voir le jour. « Mais nous allons continuer à exercer de la pression pour le projet de hub à Drummondville dans le dossier du train à grande fréquence », poursuit-il.

Agir concrètement pour une main-d’œuvre suffisante et compétente

 « Les deux meilleures nouvelles sont certainement la réduction du fardeau fiscal de 2,2 MM $ qui permettra à nos entreprises d’avoir une fiscalité plus compétitive suite à la levée du protectionniste américain et la baisse du taux d’imposition de 8 à 4 % qui va permettre aux entreprises d’atténuer la hausse du salaire minimum, la bonification de la RRQ et la modification des normes du travail en lien avec le RQAP », souligne M. Nicolas Martel. Le PDG de la FCCQ ajoute : « La croissance économique sera soutenue notamment par la capacité du Québec à s’adapter aux défis de main-d’œuvre en raison des défis démographiques que nous connaissons ». La FCCQ accueille avec beaucoup de satisfaction la bonification de son programme Un emploi en sol québécois, un projet-pilote lancé en 2017 pour favoriser l’intégration en emploi des personnes immigrantes dans les régions du Québec. Grâce à un processus novateur de préqualification des personnes immigrantes, des activités d’appariement entre les postes disponibles et des candidats qualifiés, permettront de combler des postes disponibles en région – 55 % des emplois disponibles s’y trouvent alors que 86 % de la population immigrante habite dans la région de Montréal. Au cours des trois prochaines années, pour un budget de 3 M$, la FCCQ pourra accroître sa contribution au développement économique régional et à l’intégration des personnes immigrantes par l’emploi.

MENU