Profil membre

Nouvelles

calendrier jeudi, 4 février 2016

La Consule Générale des États-Unis a fait un passage remarqué à Drummondville !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

(Drummondville – 4 février 2016) Plus de 80 personnes issues du milieu des affaires centriquois étaient au rendez-vous, le 3 février dernier, à Drummondville, pour accueillir madame Nina Maria Fite, consule générale des États-Unis, dans le cadre d’un dîner-conférence portant sur l’exportation. Organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond et Carrefour Québec International, cet événement comptait également sur la participation de monsieur Richard Voyer, vice-président et directeur général de SOPREMA Amérique du Nord.

Le président de la CCID, Me André Y. Komlosy  a mentionné le privilège de recevoir la Consule et son équipe à Drummondville. « Avec la présence de près de 650 entreprises manufacturières sur le territoire de Drummondville et sa MRC, et près de 1,500 entreprises manufacturières dans la région du Centre du Québec, nous représentons un partenaire économique de premier choix pour le marché américain. Seulement ici, près de 60% des entreprises exportent ses produits partout à travers le monde, dont, bien entendu, les États-Unis. C’est dire l’importance pour notre région, des échanges économiques avec le reste du monde, mais surtout et avant tout, avec votre pays Madame la Consule », a-t-il déclaré.

Lors de leurs allocutions, madame Fite et les membres de son équipe ont présenté un portrait du marché américain et les différents services offerts aux entreprises par le consulat, afin de les aider dans leurs projets. Madame Fite a également profité de l’occasion pour souligner le dynamisme économique de la région du Centre-du-Québec et pour témoigner son appréciation de l’accueil reçu à Drummondville. « Nous avons visité quelques régions déjà dans le cadre de la tournée du consulat mobile, mais c’est ici que nous avons pu rencontrer le plus grand nombre de représentants d’entreprises » a-t-elle mentionné.

En deuxième partie, monsieur Richard Voyer, vice-président et directeur général de SOPREMA Amérique du Nord, a partagé l’expérience de son entreprise aux États-Unis. Il a également mentionné que le contexte économique actuel était plus que favorable pour exporter chez nos voisins du sud. Il a finalement rappelé au passage l’importance pour les entreprises de se préparer à l’avance, afin de pouvoir réagir rapidement lorsque le taux de change est avantageux (comme ce l’est actuellement) et d’avoir une vision à long terme tenant compte d’une éventuelle reprise de la valeur de notre dollar.

«Comme l’a mentionné M. Voyer, avoir une stratégie qui repose sur l’étude du marché, l’identification des réelles opportunités d’affaires, la connaissance des obstacles et des facilitateurs permet aux entreprises d’augmenter leurs chances de réussite à l’export. Il faut aussi qu’elles puissent identifier des partenaires clés qui peuvent les accompagner dans leurs démarches d’exportation. Madame Fite et son équipe du consulat des États-Unis, de même que notre équipe chez CQI, en font très certainement partie. Il ne faut pas hésiter à faire appel à des ressources qui peuvent vous soutenir dans vos projets d’exportation» a commenté Natacha Desnoyers, directrice générale par intérim de CQI.

— 30 —

Julie Thomassin        

Coordonnatrice communications et marketing

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

819-477-7822

jthomassin@ccid.qc.ca

Stéphanie Trudel

Coordonnatrice aux communications

Carrefour Québec International

819-475-0039

strudel@cqinternational.org

*Crédit photo: Frédéric Côté, Photographe.


À propos de la CCID

La chambre de commerce et d’industrie de Drummond est vouée à l’essor d’une économie solide, viable et durable favorisant le mieux-être des membres de sa collectivité. Par ses prises de position, la chambre défend les intérêts collectifs de la ville de Drummondville et de la MRC de Drummond et joue un rôle dynamique de concertation pour faire progresser les dossiers prioritaires liés à la croissance économique et à l’amélioration de la qualité de vie en région. Elle est au service de ses membres, qui sont plus de 1 300 réparties dans plus 600 entreprises et leur permet de consolider leur réseau de contacts et de s’exprimer sur diverses tribunes.

MENU