Profil membre

Nouvelles

calendrier mardi, 1 novembre 2022

Jacques Desbiens, Bâtisseur 2023

 Sur la photo : Guylaine Romanesky, directrice générale de Promutuel Assurance Centre-Sud, Monsieur Jacques Desbiens, bâtisseur 2023 et Paul Gagné, directeur général des Caisses Desjardins de Drummondville.

Drummondville, le 1er novembre 2022 – La Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) intronisera au Temple de la Renommée des affaires le 30 janvier 2023, Monsieur Jacques Desbiens. Une belle reconnaissance à l’un des présidents de la CCID alors que les fêtes du 120e anniversaire de l’organisation se terminent.

Un homme d’affaires au CV diversifié

Actuaire de formation, Jacques Desbiens a fait ses études classiques au Petit Séminaire de Québec et d’actuariat à l’université Laval. Il compte une carrière de plus de 40 ans en assurance de personnes, dont les 23 dernières années de sa carrière à l’Union-Vie à titre de PDG, auquel s’est ajouté le titre de président du conseil d’administration, 5 ans après son entrée en fonction.

Il a débuté sa carrière en 1975 chez Aeterna-Vie à titre de chef de service de l’actuariat pour ensuite passer par La Laurentienne où il a occupé le poste de directeur adjoint puis comme directeur de l’actuariat pour l’Union Canadienne.  En 1988, il a été nommé président chef de l’exploitation de La Mutualité qui est devenue une filiale de la SSQ en 1991 à la suite d’une fusion administrative qui lui a permis d’accéder à la vice-présidence – Vie individuelle et Rentes, jusqu’à son arrivée à Drummondville en 1993.

C’est en répondant à une offre d’emploi que ce bâtisseur a accédé à la direction générale de l’Union-Vie, maintenant connue sous le nom de UV Assurance.

Passionné de la conception de produit

Monsieur Desbiens est un bâtisseur axé sur la croissance organique ou par acquisition. Il a négocié dès son arrivée à Drummondville l’acquisition de La Mutualité, la compagnie d’assurance filiale de SSQ, qu’il dirigeait avant de se joindre à l’Union-Vie. Bien que 16 autres acquisitions aient été réalisées par la suite dont des compagnies d’assurance ou des portefeuilles de polices d’assurance, c’est sa première acquisition qui est selon lui la plus emballante. En plus d’être une grande fierté, cette transaction a été le tremplin pour UV Assurance.

En effet, le nombre des membres du personnel est passé de 25 à 140, le bénéfice net a augmenté sans interruption d’année en année, l’actif est passé de 146M$ à plus de 2G$ et l’avoir des mutualistes a bondi de 17,5M$ à 238M$.

Même le télétravail implanté à l’an 2000 a aussi contribué à ces succès, soit une vingtaine d’années avant la pandémie. À son départ à la retraite en 2016, environ 45% du personnel était en télétravail.

Mais avant tout, un volet qui l’a fait vibrer et rendu fébrile durant toute sa carrière, c’est la conception de produits d’assurances. Il en a d’ailleurs conçu un qui s’est vendu à plus de 100 000 exemplaires.

Sous sa gouverne, l’Union-Vie s’est aussi mérité des prix de reconnaissance dont entre autres le prix Distinction de la CCID et un Mercure au concours Les Mercuriades de la Fédération des chambres de commerce du Québec en 1998.

L’engagement et la passion dans le sang

Engagé dans sa communauté et dans son milieu de travail, monsieur Desbiens a exercé plusieurs fonctions dans plusieurs organismes et regroupements professionnels. En 2000, il a cumulé 3 fonctions en même temps soit en tant que président du Collège Saint-Bernard, de l’Hôpital Sainte-Croix et de la CCID, en plus d’être président du conseil d’administration et PDG de l’Union-Vie.

Il s’est également impliqué à la fois du côté professionnel et sociocommunautaire notamment au sein du Regroupement des assureurs de personnes à charte du Québec (RACQ), de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP), du Club des Actuaires de Québec et en tant que lieutenant-colonel honoraire au 6e Bataillon Royal 22e Régiment et comme président de la Fabrique Saint-François d’Assise.

Cet homme d’affaires accompli a également donné de son temps en s’impliquant comme président dans la campagne de financement pour l’implantation du campus de l’UQTR à Drummondville.

Le Temple de la renommée des affaires de la CCID

Le Temple de la renommée des affaires a été créé en 1996 par la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond afin de mettre en lumière les mérites de personnalités ayant œuvré ou étant toujours actives dans le domaine des affaires. Nommée Bâtisseur par le conseil d’administration de la CCID, cette personne reçoit le prix George-Haggerty pour avoir laissé sa marque d’une façon bien particulière dans le développement socio-économique de Drummondville et de sa région. Son action et l’ensemble de son œuvre sont synonymes de dépassement. Le Bâtisseur doit être âgé d’au moins 50 ans et doit avoir demeuré sur le territoire de la MRC de Drummond pendant au moins 10 ans.

La CCID remercie les partenaires de l’Hommage au Bâtisseur, les Caisses Desjardins de Drummondville et Promutuel Assurance Centre-Sud

-30-

Renseignements :

Audrey Fontaine, coordonnatrice communications marketing

communications@ccid.qc.ca

MENU